Comment gérer ses bitcoins ?

L’avènement de la crypto-monnaie marque un tournant très décisif dans l’utilisation des monnaies électroniques ou virtuelles. Aujourd’hui, plusieurs types de crypto-monnaie apparaissent et le Bitcoin, l’un des pionniers en la matière a déjà parcouru un long chemin et acquis un certain nombre d’expériences. Recevoir du bitcoin c’est bien, le dépenser c’est encore plus intéressant, mais le conserver soulève d’autres questions, surtout en ce qui concerne la sécurité des fonds. Quel système faut-il retenir pour la réception, la conservation et la dépense de ses bitcoins ?

Le choix des applications et logiciels

La question de la sécurité d’un portefeuille bitcoin compte tenu de son importance demande à l’utilisateur un minimum de doigté pour éviter de faire recours tout le temps à des personnes tierces pour solliciter des aides. Vous avez du bitcoin ou vous en avez et vous êtes obligé de vous en servir dès que le besoin existera.

Pour accéder au réseau et utiliser le contenu de son portefeuille, il faudra se servir d’un logiciel, d’une application ou d’une interface web. Mais avant de se connecter, il faut avoir les clés qui ont besoin d’être sécurisées à tous les coups. C’est tout comme avoir de l’argent dans un coffre et laisser la clé du coffre à la portée de tout le monde.

Deux options s’offrent au titulaire, garder jalousement les clés ou confier la sécurité des bitcoins à un service spécialisé.

En revanche, il existe un souci concernant ces applications et logiciels : ils sont exposés aux virus notamment les « keylogers ». Heureusement que cette menace peut être contournée en associant ces applications à un portefeuille matériel.

Les générateurs d’adresses

Clés, adresses, bref ce sont des indicateurs qui permettent d’accéder à son portefeuille bitcoin en toute sécurité. Il s’agit d’un couple de clés cryptographiques enregistré sur un support choisi par le titulaire. Il existe aujourd’hui plusieurs sites qui sont générateurs de ces clés et elles peuvent se présenter soit sous la forme d’un QR Code ou encore sous la forme d’une suite de caractères. La question de sécurité revient toujours et il est conseillé de couper tout accès à la connexion internet lorsque la clé est générée ; une autre suggestion d’ordre sécuritaire c’est de supprimer le cache une fois que l’opération est effectuée et de faire une sauvegarde offline.

Bitcoinvanitygen.com, bitcoinpaperwallet.com, bitaddress.org sont quelques exemples de générateurs en ligne. Il existe néanmoins quelques nuances à observer au niveau de ces générateurs, certaines adresses permettent de personnaliser les clés (Vanitygen qui est un logiciel et bitcoinvanitygen.com qui est un site) et d’autres permettent de générer un brainwallet (bitaddress.org et mircoin.com). Cette dernière option permet de voyager léger avec sa clé dans sa tête ou dans son cerveau (brain) d’où « brainwallet ».

Lorsque les clés sont générées par ces sites ; pour dépenser les bitcoins qui furent entre temps associés à ces clés, les clés doivent être importées dans un portefeuille privé à l’instar de blockchain.info, Bitcoin Core, Mycelium, Electrum.

Comment soutenir le réseau Bitcoin ?

À part le fait de générer des clés à partir des générateurs et d’accéder au réseau bitcoin à partir des logiciels et applications qu’il faut impérativement protéger, bitcoin a mis en place des systèmes pour soutenir le réseau. Les applications et logiciels lorsqu’ils sont associés à des portefeuilles matériels permettent non seulement de recevoir, de conserver et de dépenser, mais plus encore.

En effet, mis à part ces options, certaines solutions telles que Bitcoin Core considéré comme le logiciel de référence de Bitcoin et la solution alternative Bitcoin Knots permettent en plus de ces options citées (recevoir, conserver et dépenser) de transformer l’ordinateur en un nœud bitcoin et par ricochet permettent à l’utilisateur de contribuer à un meilleur fonctionnement du réseau.

On parle de contribution au réseau parce qu’avec Bitcoin Core, l’utilisateur héberge la blockchain bitcoin en version complète sur son ordinateur. Cela permet donc d’utiliser les bitcoin de façon indépendante sans s’appuyer sur les tiers qui se chargeront tout de même de vous appuyer sur le respect des règles de consensus.

Les portefeuilles matériels « Hardware Wallets »

L’utilisation d’un hardware wallet s’inscrit toujours dans l’optique de garantir un niveau de sécurité plus élevé à notre portefeuille bitcoin. Cela suppose que même en l’absence d’un portefeuille matériel, vos bitcoins sont sécurisés.

Il suffit de s’assurer que le couple de clés cryptographiques a été généré dans de meilleures conditions et qu’ils sont sauvegardés offline ou mémorisés de façon à être inaccessible à d’éventuels hackers.

Néanmoins, il faut reconnaitre que les « hardware wallets » s’ils sont associés à certaines applications portefeuilles sécurisent de façon optimale les avoirs et protègent aussi bien la réception, la conservation que l’utilisation des avoirs peu importe le support à partir duquel l’envoi est effectué. Les hardware wallets les plus réputés sont entre autres Ledger Nano S, Ledger Blue, Digital Bitbox, etc.

Recherche...