Comment sécuriser son bitcoin ?

Dans la vie quotidienne, nous utilisons de l’argent dans le but de faire des transactions. Le bitcoin, bien que méconnu des grandes masses, est de plus en plus utilisé. Ses transactions méritent aussi d’être sécurisées. Mais pour cela, il y a des règles à suivre. Nous vous exposons ces différentes mesures qui vous aideront à sécuriser votre portefeuille de bitcoin.

Le point sur les services de stockage

Il existe en ligne des services de stockage d’argent numérique. La première mesure de sécurité va être la vigilance face à ces différents services. Il a en effet été remarqué que bon nombre de ces services n’étaient pas assez outillés pour faire face à des attaques de hackers.

Dans ce cas, la solution que vous conseillent les professionnels sera dans un premier temps de faire le tri de ces différents services. Ensuite, il faudra opter pour les services qui proposent un minimum de deux authentifications, afin de minimiser les risques de faille dans le pare-feu.

Toutefois, certaines applications réputées tel le Ledger Wallet Nano S ont connu de très beaux témoignages sur la sécurité et la fiabilité qu’elles offrent aux transactions et surtout au bitcoin de l’utilisateur.

La taille des sommes

La seconde mesure concerne la taille des sommes utilisées. En effet, les hackers disposent de logiciels malveillants pouvant repérer les grosses transactions. Il est donc plutôt avisé d’opter pour l’utilisation de petites sommes de bitcoin. Ainsi, il vous sera possible de les utiliser au quotidien pour opérer différentes transactions. Un autre avantage de cette mesure est que cela permet en outre de faire les transactions sur différents terminaux personnels (PC, tablette et/ ou Smartphone).

Protéger le portefeuille

Le fait d’utiliser des sommes en bitcoin ne vous protège pas de certains pépins. Par exemple, votre Smartphone ou votre PC peut vous être dérobé. Pour être paré face à cette éventualité, il est conseillé de procéder souvent à une sauvegarde de son portefeuille bitcoin. L’autre avantage est que même en cas de vol de votre ordinateur, cette mesure permet de coder et chiffrer vos données et ainsi de pouvoir les retrouver sur d’autres terminaux informatiques. Un autre moyen le plus sûr de protéger son portefeuille est de procéder à un « cold storage » ou un stockage à froid en français, ce qui signifie simplement de mettre son portefeuille bitcoin hors ligne.

Plusieurs points de sauvegarde

Une fois qu’on a sauvegardé son portefeuille, il faut penser à une autre mesure de protection. Il peut par exemple arriver que pour des raisons de maintenance sur le site que votre sauvegarde soit indisponible pendant un certain laps de temps (il ne sera donc pas possible d’utiliser vos bitcoin). La solution est d’opter pour plusieurs points de sauvegardes se trouvant à des endroits différents. L’autre avantage de cette mesure est qu’en cas de hacking de votre première sauvegarde, il vous restera toujours d’autres emplacements sécurisés.

Les plus prudents n’hésitent d’ailleurs pas à conserver les données de leurs sauvegardes sur différents types de supports informatiques (gravures cd, clés USB, disques durs externes, etc.)

Le point sur le mot de passe

Là où les pirates informatiques ont su frapper un grand coup, c’est dans la création de logiciels malveillants pouvant voler les mots de passe les plus basiques. Pour ne pas être exposé, deux mesures :

  • Ne pas oublier son mot de passe (car le fait de l’oublier vous empêchera d’avoir accès à vos données)
  • Avoir un mot de passe pas facile à deviner. Plus le mot de passe contient de lettres et plus il est compliqué de se faire pirater. C’est d’ailleurs aussi pour ça que la plupart des services de mailing (Google, Yahoo) ont demandé à leurs utilisateurs de changer leurs mots de passe. Les professionnels (de la sécurité numérique) considèrent qu’un mot de passe de 16 caractères, contenant également des chiffres, des signes de ponctuation, des majuscules et des lettres minuscules, est l’idéal.
Recherche...